Ma Sexualite
mice

Parents

  • Taille du Texte

Changements par lesquels un enfant passe

Le corps humain est en changement constant, depuis la naissance jusqu'à la mort. La puberté correspond à la période où la maturation physique, biologique et affective des enfants commence. Elle se définit comme " un stade du développement physique où la reproduction sexuelle devient possible ". La puberté mène à l'adolescence, et à toutes les joies et les peines qu'entraîne cette période de la vie de votre enfant.

Il importe que les parents se renseignent par rapport à ce que vit leur enfant puisque cela les aidera à mieux le (la) comprendre. Par contre, vous n'avez pas à devenir expert. il y a plusieurs experts au sein de votre communauté auxquels vous pouvez faire appel au besoin. Comme parent, voici ce qu'il y a de mieux à faire pendant cette période de changement rapide :

  • expliquer que les changements associés à la puberté sont normaux
  • faire de l'humour (mais sans taquiner), et rassurer
  • être ouvert et honnête
  • écouter
  • offrir votre appui
  • répondre aux questions
  • utiliser les bons termes pour désigner les parties du corps
Qu'arrive-t-il à mon ado?

Votre enfant connaîtra plusieurs changements au cours de la puberté, laquelle peut durer un an ou jusqu'à six ans. Les changements énumérés et présentés en détail dans les prochaines sections sont entraînés par des produits chimiques appelés hormones. De différentes hormones sont responsables des différents changements.

N'oubliez pas... il ne s'agit pas d'être un expert. Le fait d'être renseigné sur ce qui se passe peut favoriser votre relation avec votre ado.

Changements physiques

Chez la fille, le premier signe de la puberté, qui se situe autour de 10½ ans, est le développement des seins. Cela commence par le bourgeonnement des seins. Ce développement précoce peut être sensible et peut ne pas être pareil sur chaque côté. À ce moment, il y a habituellement une poussée de croissance. La pilosité pubienne apparaît environ six mois plus tard. Les poils des aisselles commencent à pousser. La première menstruation se produit, en moyenne, entre l'âge de 12½ et 13 ans. Le développement se poursuit et le processus prend fin en 3 ou 4 ans, pour éventuellement atteindre la taille adulte des seins et des aréoles et l'apparence adulte des poils pubiens. Les filles atteignent leur pleine taille adulte environ deux ans après la première menstruation.

Chez le garçon, la puberté est déclenchée plus tard, en moyenne à l'âge de 11½ à 12 ans. L'augmentation du volume des testicules en est le premier signe. L'apparence de poils pubiens survient quelques mois plus tard. La puberté se poursuit par l'augmentation du volume des testicules et du pénis et la poussée continue des poils pubiens et des aisselles. La croissance physique débute le plus souvent par l'élargissement des mains et des pieds, suivie de la croissance des bras, des jambes, du tronc et de la poitrine. Parmi les autres changements, il y a la mue de la voix, une augmentation de la masse musculaire et la capacité d'avoir des érections et d'éjaculer. Les seins peuvent se développer chez certains garçons. Le cap de la poussée de croissance a lieu de 2 à 3 ans plus tard chez les garçons comparativement aux filles.

Changements psychologiques (santé mentale)

Tout comme leur corps, leur esprit grandit. Ils commencent à acquérir la capacité de comprendre le monde. C'est ici que votre rôle commence. Offrez votre appui et vos conseils pour les aider à avoir une meilleure vue d'ensemble. Après tout, s'ils comprennent la place qu'ils occupent dans leur milieu, ils pourront faire les choix qui seront les meilleurs pour leur avenir.

Changements sociaux

Vous remarquerez probablement que votre enfant passe plus de temps seul ou avec ses amis, plutôt qu'avec vous. Vous penserez peut-être qu'il (elle) ne vous aime plus ou n'a plus besoin de vous! C'EST FAUX! L'ado tente de s'affranchir de sa dépendance envers ses parents, mais il a encore besoin de vos conseils au moment d'entreprendre son voyage vers l'autonomie. Il voudra peut-être plus de liberté et la possibilité de prendre ses propres décisions, ce qui peut entraîner des disputes si vous n'êtes pas d'accord. C'est très bien de fixer des limites, mais soyez réaliste et faites des compromis au besoin. Votre enfant a besoin de sortir graduellement des "jupes de sa mère"!

Changements affectifs (changements d'humeur)

Les garçons et les filles vivent des changements affectifs tels les changements d'humeur, les préoccupations à l'égard de leur apparence et ils peuvent se sentir facilement émus, gênés ou embarassés. Un instant, il a le vent dans les voiles, puis, il est en colère ou triste. Avant de vous faire du mauvais sang ou de crier que vous n'en pouvez plus, rappelez-vous que les sautes d'humeur que vit votre enfant sont plutôt dues aux hormones. C'est aussi difficile pour lui que pour vous mais il y a des façons de réduire le niveau de stress. Incitez-le à discuter de ses sentiments, et partagez vos expériences avec lui quand ça semble approprié - sans faire de sermon, et avec une pointe d'humour (sans taquiner). Non seulement il vous considérera comme une personne sincère - mais il aura de l'aide pour essayer de comprendre ce qui lui arrive.

Changements hormonaux

Si votre enfant semble bouleversé, il peut y avoir de nombreuses raisons à cela - lesquelles n'ont rien à voir avec les hormones. Mais voici un petit recyclage sur les hormones : La principale hormone des garçons est la testostérone, produite dans les testicules, et les principales hormones des filles sont les estrogènes et la progestérone, produites dans les ovaires. Toutes les trois peuvent contribuer aux nombreux changements affectifs et physiques de la puberté.

Image corporelle / Image de soi

Durant la puberté, certains enfants prendront beaucoup de poids. Plusieurs enfants ont une idée peu réaliste de ce que devrait être un corps " parfait ". Certains ados se sentent mal à l'aise vis-à-vis de leur apparence même lorsqu'il n'y a aucun problème... ils se sentent laids, tout simplement.

Ils en auront peut-être assez de se l'entendre dire, mais répétez-leur souvent à quel point ils ont bonne mine. Aidez-les à se sentir fiers d'eux à l'intérieur comme à l'extérieur. Par contre, avant de les aider à se faire une image positive d'eux-mêmes et de leur corps, rappelez-vous l'impact des messages verbaux et non verbaux. Si vous vous rabaissez constamment, vos enfants vous imiteront peut-être.