Ma Sexualite
mice

Parents

  • Taille du Texte

Changements par lesquels un enfant passe

Le corps humain est en changement constant, depuis la naissance jusqu'à la mort et la puberté correspond à la période où le corps connaît le plus de changements radicaux. À strictement parler, la puberté se définit comme « un stade du développement physique où la reproduction sexuelle devient possible ». Bien entendu, ces changements physiques sont accompagnés de changements affectifs et sociaux radicaux. La puberté mène à l'adolescence, et à toutes les joies et les peines qu'entraîne cette période de la vie de votre enfant.

Il est important que les parents se renseignent par rapport à ce que vit leur enfant puisque cela les aidera à mieux le (la) comprendre. Non seulement cela vous aidera à répondre aux questions ou aux préoccupations qu'ils seraient susceptibles d'avoir, mais cela vous aidera également à comprendre exactement tout le parcours que votre enfant franchit. Par contre, vous n'avez pas à devenir expert. Il y a plusieurs experts au sein de votre communauté auxquels vous pouvez faire appel au besoin. Comme parent, voici ce qu'il y a de mieux à faire pendant cette période de changement rapide :

  • expliquer que les changements associés à la puberté sont normaux
  • faire de l'humour (mais sans taquiner), et rassurer
  • être ouvert et honnête
  • écouter
  • offrir votre appui
  • répondre aux questions
  • utiliser les bons termes pour désigner les parties du corps
Qu'arrive-t-il à mon ado?

Votre enfant connaîtra plusieurs changements au cours de la puberté, laquelle peut s'échelonner sur une période d'un an jusqu'à six ans. Les changements énumérés et présentés en détail dans les prochaines sections sont entraînés par des éléments chimiques appelés hormones et différentes hormones sont responsables des différents changements.

N'oubliez pas... il ne s'agit pas d'être un expert. Le fait d'être renseigné sur ce qui se passe peut favoriser votre relation avec votre ado. Vous serez ainsi plus apte à évaluer la façon dont votre ado pense et se comporte et serez mieux préparé aux changements à venir.

Changements physiques

Chez la fille, le premier signe de la puberté, qui se situe autour de 10½ ans, est le développement des seins. Cela commence par le bourgeonnement des seins. Ce développement précoce peut entraîner de la sensibilité au niveau des seins et peut ne pas être identique de chaque côté. À ce moment, il y a habituellement une poussée de croissance. La pilosité pubienne apparaît environ six mois plus tard. Les poils des aisselles commencent à pousser. Les premières règles se manifestent, en moyenne, entre l'âge de 12½ et 13 ans. Le développement se poursuit et le processus prend fin en 3 ou 4 ans, pour éventuellement atteindre la taille adulte des seins et des aréoles et l'apparence adulte des poils pubiens. Les filles atteignent leur pleine taille adulte environ deux ans après la première menstruation.

Chez le garçon, la puberté est déclenchée plus tard, en moyenne à l'âge de 11½ à 12 ans. L'augmentation du volume des testicules en est le premier signe. L'apparence de poils pubiens survient quelques mois plus tard. La puberté se poursuit par l'augmentation du volume des testicules et du pénis et la poussée continue des poils pubiens et des aisselles. La croissance physique débute le plus souvent par l'élargissement des mains et des pieds, suivie de la croissance des bras, des jambes, du tronc et de la poitrine. Parmi les autres changements, il y a la mue de la voix, une augmentation de la masse musculaire et la capacité d'avoir des érections et d'éjaculer. Les seins peuvent se développer chez certains garçons. Le cap de la poussée de croissance a lieu de 2 à 3 ans plus tard chez les garçons comparativement aux filles.

Changements psychologiques (santé mentale)

Tout comme leur corps, leur esprit grandit. Ils commencent à acquérir la capacité de comprendre le monde. Ils commencent à avoir un tableau plus précis de la vie et à développer le sens de la façon dont ils veulent s'y intégrer. C'est ici que votre rôle commence. Offrez votre appui et vos conseils pour les aider à avoir une meilleure vue d'ensemble. Après tout, s'ils comprennent la place qu'ils occupent dans leur milieu, ils pourront faire les choix qui seront les meilleurs pour leur avenir.

Changements sociaux

Pendant la puberté, votre enfant devient plus indépendant. Il passera peut-être plus de temps seul ou avec ses amis, plutôt qu'avec vous. Il voudra peut-être plus de liberté et la possibilité de prendre ses propres décisions, ce qui peut entraîner des disputes de temps à autre. Pour certains parents, ce peut être une expérience déchirante. Vous penserez peut-être qu'il (elle) ne vous aime plus ou n'a plus besoin de vous! MAIS, CEST TOUT À FAIT FAUX!

Les adolescents tentent d'acquérir plus d'indépendance, mais l'indépendance s'accompagne de responsabilités. Le parcours pour devenir un adulte est une période d'essai pour votre adolescent et il pourrait trébucher en cours de route. Bien qu'il semble qu'une distance de plus en plus grande se forme entre vous, maintenant plus que jamais, votre enfant a besoin de votre soutien et de votre orientation.

Mais, ce n'est pas facile. Trouver le bon équilibre entre essayer d'appuyer votre enfant tout en lui laissant son indépendance revient à marcher sur une corde raide. Le meilleur avis est de choisir ses batailles judicieusement et de décider ce qui est vraiment important pour vous; il est bon d'établir des limites, mais soyez réalistes et faites des compromis au besoin.

Changements affectifs (sautes d'humeur)

La puberté apporte son lot d'émotions. Les garçons et les filles vivent des changements affectifs tels les changements d'humeur, les préoccupations à l'égard de leur apparence et ils peuvent se sentir facilement émus, gênés ou embarassés. Un instant, votre ado a le vent dans les voiles, puis la minute suivante, il est en colère ou triste.

Devoir faire face à ces sautes d'humeur constantes peut être assez frustrant pour les parents. Avant de vous faire arracher les cheveux, rappelez-vous que les sautes d'humeur que vit votre enfant sont plutôt attribuables aux hormones, qui sont hors de son contrôle. En fait, c'est aussi difficile pour lui que pour vous.

Heureusement, il y a des façons de réduire le niveau de stress. Incitez-le à discuter de ses sentiments, et partagez vos expériences avec lui quand cela semble approprié, sans faire de sermon, et avec une pointe d'humour (sans taquiner). Non seulement il vous considérera comme une personne sincère, mais ça lui permettra de comprendre que toutes les émotions qu'il vit sont une composante normale de la croissance.

Changements hormonaux

Les hormones contribuent à tous les changements pubertaires. La principale hormone des garçons est la testostérone, produite dans les testicules, et les principales hormones des filles sont les œstrogènes et la progestérone, produites dans les ovaires. Pendant la puberté, les niveaux de ces hormones augmentent.

Un des pièges à éviter en tant que parent est d'attribuer une trop grande partie des sautes d'humeur de votre enfant aux hormones. Les hormones peuvent causer un tas de changements affectifs et comportementaux chez votre enfant, mais si votre enfant semble bouleversé, ne blâmez pas à tout prix les hormones; il pourrait y avoir d'autres problèmes plus graves en jeu.

Image corporelle / Image de soi

De nos jours, il est assez facile de se sentir moche. Notre culture valorise beaucoup la beauté, même si à peine une fraction d'entre nous peut atteindre la norme de « beauté » établie par les mannequins et les vedettes de films. Mais, en vieillissant, la plupart d'entre nous font la paix avec leur corps et réalisent que la beauté va au-dela de l'apparence physique.

Mais pour les adolescents dont le corps se transforme, qui sont désespérés d'être acceptés, la beauté physique prend une grande signification. Certains pourraient ne pas aimer le corps dans lequel ils évoluent et, selon les normes élevées contemporaines, même les adolescents attrayants sur le plan physique se sentent souvent inadéquats. Et bien qu'il soit fort possible que votre adolescent retrouve la raison et finisse par s'accepter (au moins dans une certaine mesure), il y a des possibilités que son image de soi négative le suive jusqu'à ce qu'il devienne adulte.

En tant que parent, faites votre possible pour que votre enfant adopte une attitude positive. Bien qu'il puisse en avoir assez de se l'entendre dire, faites-lui souvent des compliments positifs. Aidez-le à se sentir fiers à l'intérieur comme à l'extérieur et mettez l'accent sur tous les traits positifs dont il devrait être fier.

N'oubliez pas que votre enfant apprendra probablement par l'exemple et à partir de ce que vous lui dites. Votre enfant pourra être fortement influencé par des messages d'insatisfaction envers votre apparence, de sentiment d'insécurité ou de rabaissement constant envers votre propre corps.