Ma Sexualite
mice

Parents

  • Taille du Texte

Discussion sur les menstruations

 

Il est très important de commencer à renseigner les filles à propos des changements que subit leur corps pendant la puberté, surtout les menstruations, avant l'apparition de leurs premières règles. Il n'est jamais trop tard pour bien faire! Les menstruations se manifestent chez les filles âgées entre 9 et 16 ans, la moyenne étant de 12 ans. Vous pouvez aider votre fille à comprendre ce phénomène avant même qu'il ne se produise. Si vous lui dites que les menstruations sont une partie normale et saine de sa vie, elle se sentira plus à l'aise et moins terrifiée à l'idée de devenir une femme.

Vous trouverez des renseignements, des stratégies et des faits utiles dans la présente section pour vous aider à aborder cette étape importante.

Voici quelques conseils pour l'aider à se préparer :

  • Commencez tôt. On fait souvent référence au sang comme étant horrible. Ainsi, si votre fille ne sait pas à quoi s'attendre, ses premières règles pourraient s'avérer une expérience terrifiante. Commencez par discuter des changements qui transforment le corps d'une femme (au moyen d'un langage approprié pour son âge) au fil de l'âge comme étant normaux et sains.
  • Attardez-vous aux éléments de base. Renseignez-la sur les menstruations et comment elles s'inscrivent dans le cycle de reproduction. Vous pouvez commencer par des concepts simples, comme le cycle (bon nombre d'enfants sont déjà familiers avec le concept de cycle, comme le cycle de l'eau, des saisons, du papillon). Puis, vous pouvez ajouter des renseignements au fur et à mesure que votre fille grandit, vous pose des questions, et a besoin de davantage de renseignements.
  • Ayez recours à des exemples concrets. Alors que les filles ont besoin de savoir pourquoi leur corps subit des modifications et à quoi s'attendre, faire référence aux menstruations comme étant le passage de l'adolescence à la féminité peut être un peu trop abstrait. Faites une représentation des menstruations en parlant de ce qui se passe quand vous avez les vôtres (tout en respectant l'intimité). Donnez des trucs concrets. Votre fille voudra savoir comment se débarasser des tampons souillés, à quel intervalle changer une serviette hygiéniques ou un tampon, quoi faire si ses règles se manifestent lorsqu'elle est à l'école, si elle a des crampes ou si elle a une fuite dans ses vêtements. Il s'agit également d'une bonne occasion pour aborder la propreté et l'hygiène personnelle. Assurez-vous de lui faire comprendre l'importance de changer son tampon ou sa serviette hygiénique régulièrement.
  • Adoptez une attitude positive. Les menstruations font partie intégrale de la féminité. Votre attitude positive envers les menstruations en tant que phénomène normal du corps peut influencer ses propres sentiments sur le fait d'avoir ses règles. Bon nombre de femmes célèbrent leurs premières règles comme quelque chose de spécial. Si votre fille sait que vous croyez qu'il s'agit d'une étape importante de la croissance, elle aura une attitude plus positive envers les menstruations et sera plus susceptible de discuter avec vous de tout problème ou question qu'elle aura. C'est également le moment où votre fille comprendra le sens de ce que veut dire devenir une femme. Elle pourrait s'inquiéter du fait que ses règles pourraient la changer, changer ses activités et ses relations.
  • Soyez à l'écoute. Votre fille pourrait avoir reçu des renseignements erronés. Beaucoup de mythes et d'idées négatives circulent sur les menstruations. Si vous écoutez ce que votre fille vous raconte, et lui demandez ce qu'elle a déjà appris de ses amies, vous pouvez l'aider à discerner les faits de la fiction. Les amies sont une source d'influence importante pendant l'adolescence. Si elle a ses règles avant ses amies, ou si la plupart de ses amies ont eu leurs règles avant elle, elle pourrait avoir besoin d'être réconfortée sur le fait qu'elle est normale, que chaque fille est différente et qu'elle ne perd rien à attendre.
  • Aidez-la à écouter son corps. Votre fille peut avoir une expérience différente de la vôtre en ce qui concerne les règles. Vous pouvez lui parler des signes idniquant que ses règles se manifesteront et comment prendre en main tout inconfort ou douleur. Vous pouvez également l'aider à faire le suivi de son cycle (pendant que vous faites les suivi du vôtre!) sur un calendrier.
Parler des menstruations

À l'approche des menstruations de votre fille, vous pouvez faciliter le processus et le rendre plus aisé pour elle (ainsi que pour vous!) en lui parlant ouvertement de ce que signifie avoir ses règles. Quant aux pères, ne désespérez pas! Vous avez un rôle important à jouer, soit en qualité de père monoparental et de tuteur principal, ou en tant que partenaire pour guider votre fille à travers les méandres de la puberté et de l'adolescence.

Bien qu'il soit important de connaître la biologie sous-jacente aux menstruations (le cycle menstruel), ne vous attardez pas seulement à cela. Utilisez un langage auquel votre fille peut s'identifier et rappelez-vous que bon nombre de filles sont préoccupées par toutes sortes de petits détails (serai-je toujours en mesure d'aller nager? Est-ce que cela fera mal? Qu'est-ce que je fais du sang? Pourquoi est-ce que je n'ai toujours pas mes rèlges, contrairement à mes amies?) et comment les règles peuvent changer leur vie et leurs relations.

Aborder le sujet ne signifie pas pour autant que tout est réglé! Disposer de renseignements sur les règles et en faire l'expérience sont deux choses bien différentes. Gardez la communication ouverte et saisissez les occasions de parler des menstruations, de la puberté et des changements.

À l'intention des pères seulement

En tant que père monoparental ou partenaire de l'évolution de votre fille, vous avez un rôle important à jouer. Les menstruations ne sont pas seulement qu'une affaire de femmes! Que vous en soyez ravi ou non, ça vous concerne aussi!

  • Lisez et découvrez ce qu'est la puberté et les menstruations. Soyez à l'aise avec les changements que vit votre fille. Soyez prêt à répondre à des questions ou à amener le sujet sur la table, si elle est à l'aise d'en discuter avec vous. Votre attittude peut soit ouvrir les portes ou les fermer.
  • Si vous êtes un père monoparental ou le tuteur principal, il pourrait être utile de trouver une femme de votre entourage en qui votre fille a confiance et qui est à l'aise de parler de puberté et des menstruations. Cette femme pourrait également répondre à vos questions.
  • Surveillez votre comportement et vos actions. Soyez respectueux, à la fois envers le phénomène des menstruations qu'envers le niveau d'aisance de votre fille à vous parler.
Les faits seulement

Les menstruations, les règles ou la période du mois, sont un des nombreux signes qu'une adolescente se transforme en une femme. Les premières règles, appelées ménarche, se produisent lorsque toutes les parties du système reproducteur d'une fille se sont développées et travaillent de concert.

Quand ma fille aura-t-elle se premières règles? Au moment où les menstruations se manifestent, la plupart des filles sont âgées entre 9 et 16 ans; certaines sont assez jeunes, tandis que d'autres en sont vers la fin du secondaire. C'est normal. Au fur et à mesure qu'une jeune fille atteint la puberté, son corps libère des hormones qui l'aident à se préparer en vue d'une grossesse éventuelle. Ses seins commencent à se former; elle pourrait avoir des poils pubiens et avoir une quantité accrue de pertes vaginales transparentes. Ce sont des signes apparents que l'intérieur de son corps se modifie également.

Que se passe-t-il? À l'intérieur, le corps de votre fille se prépare à une éventuelle grossesse. Ne paniquez pas! Ça fait partie de tout le processus de la croissance. Le cycle menstruel de votre fille débute. Environ une fois par mois, un ovule quitte les ovaires et emprunte une des trompes de Fallope. Au même moment, la paroi de l'utérus s'épaissit afin d'accueillir un ovule qui pourrait être fécondé. Si aucun ovule n'est fécondé, la paroi de l'utérus commence à se détacher pour être évacuée avec l'ovule non fécondé. C'est à ce moment que les saignements menstruels débutent. Puis, le cycle repart à zéro.

Quelle est la fréquence, la quantité, la durée et la quantité? Un cycle commence au premier jour des saignements au cours d'un mois jusqu'au dernier jour avant le saignement du mois suivant. Le premier jour du saignement est qualifié de Jour 1 du cycle d'une femme.

À quelle fréquence aura-t-elle ses règles? Un cycle dure habituellement 28 jours (et peut se situer dans une fourchette de 21 à 36 jours). Mais, la durée avant que le corps d'une fille adopte une fréquence régulière peut être longue et il est normal que le cycle ne soit pas encore tout à fait au point au cours de la première année où se manifestent les menstruations. Une jeune femme peut avoir un cycle de 28 jours pendant trois mois, puis sauter un mois ou avoir ses règles à un intervalle rapproché. Au fur et à mesure que la jeune femme vieillit et que ses règles se transforment en un cycle normal pour elle, elle découvrira probablement qu'elle peut prévoir le moment de ses règles. Maintenir un calendrier dès le départ est une bonne habitude à adopter.

Combien de temps durent les saignements? Les règles peuvent ne durer que deux ou trois jours chez certaines filles, tandis que chez d'autres, elles peuvent durer jusqu'à sept jours ou plus. Au début des règles, la durée des saignements peut changer d'un cycle à l'autre. C'est normal.

Quelle quantité de sang perdra-t-elle? Toute quantité de sang semble énorme, surtout la première fois qu'on a ses règles! Vous pouvez rassurer votre fille sur le fait que la plupart des femmes perdent entre quelques cuillerées de sang à moins d'une demi-tasse pendant toute la durée des règles. La quantité de sang écoulée, la durée de ses règles et l'intervalle entre les règles peuvent différer d'un mois à l'autre et d'une femme à l'autre.

Le cycle menstruel

Pendant les 14 premiers jours de son cycle menstruel (14 jours après le début des « saignements » des dernières règles), un ovule commence à se développer dans les ovaires. Une fois arrivé à maturité, l'ovule quitte l'ovaire et emprunte la trompe de Fallope. Au même moment, la progestérone, une hormone produite dans les ovaires, agit sur l'utérus pour qu'il se gorge de sang et de tissus afin de pouvoir éventuellement maintenir en place un ovule fécondé. Si l'ovule mature n'est pas fécondé par le sperme de l'homme dans les sept jours suivant son passage dans la trompe, il finira par se désintégrer. Une fois que la paroi utérine se détache, elle est évacuée avec l'ovule non fécondé sous forme de « sang » par le col de l'utérus et le vagin. Et voilà! C'est le retour du Jour 1 et le cycle recommence.

Il faut parfois quelques années avant que le corps adopte une fréquence régulière; il ne faut donc pas s'étonner si le cycle n'est pas encore tout à fait au point. Il peut être utile de se servir d'un calendrier pour aider à prédire le début des menstruations chaque mois, et d'y noter le jour des dernières menstruations et les symptômes manifestés : seins sensibles, crampes, maux de tête, maux de dos, problèmes de sommeil, fatigue, ballonnement et acné. Si ses règles sont trop abondantes ou trop douloureuses, elle peux demander à un pharmacien de lui suggérer un médicament en vente libre ou consulter son médecin.