Ma Sexualite
mice

ITS-MTS

  • Taille du Texte

Infections fongiques

Bien qu’elle ne soit pas techniquement une ITS, l’infection aux levures peut se transmettre par contact sexuel dans de rares circonstances.

L’infection à levures

Yeast Infection (Female) English

Qu’est-ce qu’une infection vaginale à levures?

Une infection vaginale à levures est une infection fongique courante causée par le champignon Candida, entraînant naturellement la levure. Les levures se trouvent normalement dans le vagin d’une femme en petit nombre, mais peuvent parfois se proliférer et modifier l’équilibre normal de la croissance des bactéries. Lorsque les champignons prolifèrent en excès, ils peuvent se transformer en candidose. Ce sont les champignons les plus susceptibles de causer les infections à levures, ainsi que des infections dans les régions les plus humides de l’organisme, telles que la bouche (muguet), sous les plis de la peau et sous les ongles.

Quels sont les facteurs de risque entraînant une infection à levures?
  • La grossesse
  • Les pilules contraceptives
  • Les règles
  • L’utilisation récurrente ou courante d’antibiotiques et certains autres médicaments d’ordonnance
  • Les activités sexuelles non protégées
  • Le diabète non diagnostiqué
  • Un système immunitaire affaibli
  • Souvent, la cause n’est pas détectée
Quels sont les symptômes des infections à levures?

Les femmes peuvent éprouver les symptômes suivants :

  • des démangeaisons vaginales
  • une sensation de brûlure à la miction
  • de la douleur pendant les relations sexuelles
  • une vulve endolorie ou rougie
  • des pertes vaginales épaisses et blanches ressemblant à du fromage cottage

Les hommes atteints de l’infection peuvent développer une balanite, une inflammation du gland et peuvent éprouver les symptômes suivants :

  • un endolorissement douloureux du gland
  • des démangeaisons
  • des points rouges au bout du pénis
  • une peau sèche s’écaillant
  • une sensation de brûlure à la miction
L’infection à levures est-elle une infection transmissible sexuellement (ITS)?

Une infection à levures (ou candidose) n’est pas considérée comme étant une infection transmissible sexuellement. En fait, elle fait partie de la vie d’une femme. Environ trois femmes sur quatre auront une infection à levures dans leur vie et bon nombre de ces femmes souffriront de la récurrence de ces infections. Dans de rare cas, les partenaires qui ont des relations sexuelles non protégées peuvent se transmettre l’infection à levures, mais le risque est faible. Comme toute autre infection vaginale, elle devrait être traitée immédiatement, et si vous êtes actif(ve) sur le plan sexuel et que votre partenaire présente des symptômes, il ou elle devrait immédiatement se faire traiter. Peu importe le cas, les partenaires ne devraient reprendre leur vie sexuelle active que lorsque les symptômes auront disparu.

Les femmes établissent souvent un mauvais diagnostic en ce qui concerne l’infection à levures alors qu’elles doivent être traitées pour d’autres conditions. Les infections à levures récurrentes peuvent parfois être un signe d’une ITS ou de certaines autres conditions qui nécessitent un traitement, comme une infection bactérienne. Si vous ou votre partenaire éprouvez fréquemment certains des symptômes énumérés, il est judicieux de se faire examiner pour éliminer toute possibilité d’ITS.

Que se passe-t-il si j’éprouve un de ces symptômes?

Si vous croyez avoir une infection à levures, mais n’en avez jamais eu auparavant, il est judicieux de consulter un professionnel de la santé la première fois pour recevoir un bon diagnostic avant d’essayer un traitement en vente libre. Il est important d’établir qu’il s’agit vraiment d’une infection à levures. Certaines femmes ont des pertes vaginales différentes peu avant leurs règles, et  si elles ressentent des démangeaisons ou de l’irritation, il peut s’agir d’une infection à levures. Il existe bon nombre d’autres facteurs qui peuvent causer les mêmes symptômes et les crèmes contre les infections à levures pourraient ne pas régler les symptômes ou les empirer.

Si l’espèce de levures est résistante au traitement utilisé, les infections peuvent se manifester à nouveau ou ne jamais disparaître. Dans ce cas, votre médecin peut observer la levure sous le microscope pour confirmer le diagnostic et peut recueillir la levure au moyen d’un écouvillon si l’organisme est résistant au traitement. Les femmes qui ont confirmé de nouvelles manifestations de l’infection à levures au cours de la semaine précédant leurs règles peuvent souvent obtenir un soulagement en prenant un simple comprimé d’un médicament sur ordonnance tous les mois au moment où les infections se manifestent. La candidose récurrente (infection à levures) touche 5 % à 8 % des femmes préménopausées.

Si vous avez une infection à levures, vous et votre partenaire devriez vous abstenir de toute activité sexuelle jusqu’à ce que l’infection soit traitée, sinon vous risquez d’irriter davantage le vagin ou de vous réinfecter l’un et l’autre. 

Comment les infections à levures sont-elles traitées?

La plupart des infections à levures peuvent être traitées au moyen de médicaments antifongiques (à administration locale) en vente libre, mais il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de tenter quoi que ce soit, surtout si vous êtes enceinte. Mentionnez à un praticien de soins de santé tout médicament sur ordonnance et en vente libre que vous prenez avant d’entreprendre un traitement. Une sensation de brûlure aux parties génitales et une éruption à la suite de l’application est un effet indésirable courant du traitement.

Dès confirmation d’une infection à levures, celle-ci est habituellement facilement traitable par des traitements en vente libre ou des médicaments sans ordonnance. Les traitements en vente libre sont facilement accessibles et habituellement moins dispendieux, comme les comprimés ou les suppositoires à insérer dans le vagin, ou les onguents et les crèmes (clotrimazole) pouvant être appliqués directement sur la zone infectée pendant une durée d’un à sept jours. Les médicaments sur ordonnance se présentent essentiellement sous forme de comprimés et guérissent habituellement l’infection plus vite, bien qu’ils présentent des effets indésirables comme la nausée et des vomissements et sont plus dispendieux.

Certaines femmes ont des infections à levures cycliques selon les changements hormonaux du vagin. Dans cette situation, vos options seraient les suivantes :

  • Continuer de traiter l’infection à levures tous les mois;
  • Obtenir une ordonnance pour le comprimé contre l’infection (fluconazole) de votre médecin et le prendre chaque mois au cours de la semaine précédant vos règles pour prévenir l’infection;
  • Un régime sans levure constitue également un traitement contre les infections à levures récurrentes.
Comment prévenir une autre infection?

Un régime bien équilibré renfermant beaucoup de fibres peut être le meilleur moyen de prévenir les infections à levures. Porter des vêtements amples et secs et éviter de porter des vêtements humides pendant de longues périodes aideront à prévenir l’infection.

On peut également prendre des précautions hygiéniques pour réduire les possibilités de développer une infection :

  • Laver et assécher soigneusement la région vaginale et  bien rincer après l’utilisation d’un savon.
  • Éviter les douches vaginales après les relations sexuelles.
  • Ne jamais insérer un article dans votre vagin après qu’il a été dans votre anus. S’essuyer de l’avant à l’arrière (en s’éloignant du vagin) en allant à la selle.
  • Ne pas se servir de désodorisants vaginaux ou de produits parfumés, comme des savons, qui peuvent irriter le vagin.
  • Porter des sous-vêtements faits de coton, plutôt que de fibres synthétiques.