Ma Sexualite
mice

Santé sexuelle

  • Taille du Texte

Qu'est-ce qui arrive à mon corps?

 

Du passage de l’adolescence à l’âge adulte, le corps passe par beaucoup de changements physiques. Les sections suivantes expliquent certains de ces changements. Chacun traverse ces changements de façon différente. Il se peut que vous reconnaissiez des changements qui se passent en vous ces jours-ci, tandis que d'autres changements ne se manifesteront pas.

Changements physiques

La puberté est le passage physique du corps de l’adolescence à l’âge adulte. C'est la façon par laquelle le corps parvient à maturité pour se préparer à la reproduction et à avoir des enfants.

Vous vous sentez trop maigre? Vous trouvez que vous prenez du poids plus vite qu'avant? La peau du visage a l'air plus grasse? Vos seins commencent à être plus sensibles? Parlant de seins, est-ce qu'ils sont en développement? Êtes-vous plus petit que vos copains? Est-ce que le bord de votre pantalon arrive juste au-dessus des chevilles?

Ce sont là toutes des questions normales. Il ne faut pas s’en faire si les signes de la puberté tardent à se manifester. Elle arrivera bien assez tôt. Si certains de vos amis du même âge atteignent cette étape, vous êtes probablement sur le point de suivre dans l’année ou les deux années suivantes.

Il ne faut pas oublier que la puberté est différente pour chacun. Les changements qui se manifestent seront différents de ceux chez vos meilleurs amis, mais il ne faut pas s’en faire, le corps change à son propre rythme. La puberté peut se présenter hâtivement chez certains adolescents, qui grandissent à vue d’œil en quelques mois. Pour d’autres, elle semble tarder. Quel que soit le cas, cela ne fait pas vraiment de différence.

Il pourrait être utile de connaître son propre corps en observant les changements subis. Le miroir peut être utile à cette fin. Cela peut paraître ridicule, mais c’est votre corps et vous le posséderez pendant longtemps, donc il vaut mieux s’y habituer rapidement.

Changements psychologiques (santé mentale)

Tout comme le corps change, le cerveau change aussi. Vous gagnez en sagesse et apprenez beaucoup sur le fonctionnement de la vie. Quand on est enfant, on doit se contenter du fameux commentaire : « Tu comprendras quand tu seras plus grand! » Maintenant que vous avez atteint cette étape, la pensée se développe et la raison et l’expérience permettent de prendre des décisions éclairées. On commence à comprendre la vue d’ensemble de la vie. C’est important puisque vous atteignez un âge où vous devez commencer à prendre des décisions pour vous-même et un grand nombre de ces décisions affecteront votre avenir. Votre compréhension de votre place dans votre entourage vous aidera à faire des choix pour vous et pour l’avenir.

Changements sociaux

Peu de choses dans ce monde ne sont plus importantes que d’avoir de bons amis. Que ce soit un ou deux amis très proches, ou un paquet de bons chums, la vie ne pourrait être la même sans eux.

Au fil de l’adolescence, vous et vos amis traversez de nombreux changements. Le corps, l’esprit et les goûts et aversions changent. Au fur et à mesure que le temps passe, on se rapproche de certains de ses amis mais, avec certains autres, on pourrait perdre de vue certains intérêts communs. Il est possible que pendant votre jeunesse, vous faisiez beaucoup de sport, mais que maintenant, vous préférez jouer de la guitare dans un groupe. Il est fort probable que vos amis proches ne soient plus les mêmes qu’avant.

C’est triste, mais ça fait partie de la vie et tout le monde passe par là. C’est aussi une période captivante, où on rencontre de nouvelles personnes et on développe de nouveaux hobbies et intérêts. En faisant le tour de l'école, on peut trouver des clubs ou des regroupements intéressants et qui sont constitués de pleins de gens du même âge qui partagent les mêmes intérêts.

Changements affectifs (sautes d'humeur)

Une minute, c'est le bonheur total; la minute d'après, c'est la catastrophe. Vos parents sont sur votre dos et vous disent qu'ils ne vous suivent plus et qu'il est impossible de s'entendre avec vous. Qu'est-ce qui se cache derrière ces sautes d'humeur?

Ces émotions sont parfaitement normales et la seule façon de ne pas les ressentir serait de ne pas être humain. Mais ces émotions vont continuer à s'entrechoquer jusqu'à ce que vous parveniez à y voir clair. Il est bon de se poser la question suivante : Qu'est-ce qui me fait me sentir comme ça et qu'est-ce que je peux faire pour me sentir mieux? Ces questions aident à voir la situation plus clairement et à réagir en conséquence. Ce conseil semble probablement plus facile à dire qu’à mettre en pratique. Mais se poser des questions de la sorte et reconnaître ses émotions aideront à prendre des décisions éclairées et à obtenir ce que l’on veut de la vie.

Les sautes d’humeur sont assez courantes pendant l’adolescence. Le corps traverse un tas de changements et ça prend quelque temps avant de s’ajuster aux effets des émotions. Oui, on peut rendre ses parents fous, mais il n’y a vraiment pas à s’en faire avec les sautes d’humeur. Ce qui est important, toutefois, est de reconnaître ses émotions et de les gérer. Cela semble plus facile à dire qu’à faire. Parfois, on peut ressentir des sentiments sans raison apparente. Le truc est de vraiment s’attarder aux émotions ressenties, soit de la colère, de la tristesse, de la crainte, et de décider ce qui se passe vraiment à l’intérieur.

Ces émotions sont parfaitement normales et la seule façon de ne pas les ressentir serait de ne pas être humain. Mais ces émotions vont continuer à s'entrechoquer jusqu'à ce que vous parveniez à y voir clair. Il est bon de se poser la question suivante : Qu'est-ce qui me fait me sentir comme ça et qu'est-ce que je peux faire pour me sentir mieux? Ces questions aident à voir la situation plus clairement et à réagir en conséquence. Ce conseil semble probablement plus facile à dire qu’à mettre en pratique. Mais se poser des questions de la sorte et reconnaître ses émotions aideront à prendre des décisions éclairées et à obtenir ce que l’on veut de la vie.

Si ces émotions commencent à être prévalentes et qu’on a l'impression de ne pas pouvoir s'en sortir tout seul, il ne faut pas hésiter à en parler avec quelqu'un de confiance. Que ce soit un entraîneur, un prof, un oncle, une tante ou les parents, ils peuvent aider à décompresser et à trouver des réponses aux questions importantes que l’on se pose.

Changements hormonaux

Durant la puberté, on peut grandir de 4 pouces par année. La voix change et peut commencer à descendre, les poils du pubis sont plus drus, les boutons se multiplient sur la peau du visage qui change elle aussi. Ces changements sont tous causés par les hormones, des substances chimiques qui circulent dans le corps. Au fil de la puberté, ces substances chimiques peuvent faire en sorte qu'il est possible de produire un enfant.

Les changements hormonaux se déclenchent lorsque l'hypophyse donne le signal de départ aux glandes sexuelles pour qu'elles commencent à faire leur travail (les ovaires chez les filles et les testicules chez les gars). Les glandes sexuelles transmettent, par le biais des hormones sécrétées, un message à d'autres parties du corps, causant tous les changements liés à la puberté. La principale hormone mâle est la testostérone, qui est produite par les testicules, tandis que l'œstrogène et la progestérone sont les principales hormones femelles produites par les ovaires. Ces hormones sont responsables des changements physiques et affectifs qui caractérisent la puberté.

Image corporelle / image de soi

Dans un monde où le cinéma, les vidéoclips et les magazines semblent dicter « ce qui est attrayant », il est facile de ne pas se sentir à la hauteur quant à son apparence. Il ne s’agit pas seulement d’un problème d’adolescence et ça ne s’arrête pas là; les êtres humains sont obsédés par leur apparence. Peu importe où l’on se tourne, quelqu’un essaiera de nous dicter notre apparence, nos actes ou le style de vie à mener. Mais soyons réalistes, nous n’avons pas tous l’apparence de vedettes ou de mannequins. En réalité, le commun des mortels ne ressemblent pas à ces gens. Devrions-nous donc tous nous en rendre la vie misérable? Est-ce que ça en vaut vraiment la peine?

Les conséquences de ne pas pouvoir se comparer à ce genre de modèle peuvent mener à une image de soi négative, où on ne se voit pas sous un jour favorable, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. Certaines personnes se laissent tellement bernées par ces « illusions » qu’elles pourraient même développer des troubles alimentaires et se priver de nourriture. Certaines d’entre elles pourraient même en mourir, seulement pour avoir une certaine apparence physique. Elles mettent en péril leur vie, seulement parce qu’elles croient qu’elles doivent avoir telle apparence pour être heureuse.

On entend souvent « C’est la beauté intérieure qui compte ». Il pourrait être difficile de le réaliser maintenant mais, en vieillissant, on se rend compte qu’il n’y a rien de plus vrai. La vérité est que, peu importe l’âge, il y aura toujours des gens pour qui l’apparence physique est primordiale. Des aspects comme la personnalité, la confiance, l’intelligence, un bon sens de l’humour ou la générosité commenceront à définir ce qu’est la « beauté ». En fait, la plupart des gens s’entendraient pour dire que les qualités les plus attirantes chez une personne est le sentiment de bonheur général qu’elle dégage. D’autres personnes sont attirantes parce qu’elles n’adhèrent pas aux stéréotypes de beauté. Dans un sens, les gens qui mettent beaucoup d’énergie à tenter d’adhérer aux « stéréotypes de beauté » sont rarement attrayants, alors que les gens qui ne tentent pas du tout d’y parvenir le sont souvent sans efforts.

L’important est de ne pas avoir besoin de pilules, de ne pas passer des heures au gym, ni de surcharger ses cartes de crédit! L’apparence demeure quand même être importante, mais il ne faut pas se laisser définir ou se faire dicter comment se sentir. Il faut plutôt percevoir son corps et les vêtements que l’on porte comme un canevas pour montrer aux gens sa vraie personnalité. Il faut chercher à développer son propre style, plutôt que de rechercher « la perfection ». Qu'est-ce qu'il y a de si attirant à avoir exactement la même apparence que tout le monde? Être spécial, être unique en son genre, c'est ça qui donne du charme.